Ma coloc avec Endométriose (partie 2)

Cet article risque d’être en plusieurs partie.

Salut Georgette, comment vas-tu ?

Spoiler alerte : on va parler de vagin d’utérus, et d’ovaire. Et il y aura des jolie schéma pour bien expliqué. De plus cet article reflète mon parcours perso, mon ressentie. Chaque Endométriose étant différente, mon histoire sera différente des autres endogirls

Dans la première partie (que tu peux lire ici) je t’ai expliqué ce que c’est l’Endométriose, et ces symptômes.Aujourd’hui on va parler de mon parcours perso !

Mon diagnostic, et mon suivis médicale :

Tous à commencer en mai-juin 2017, je me plaignais (plus qu’à l’habitude) de mes règles douloureuses et d’une douleur au bas du ventre à droite. Je travaillais encore à Mcdo à cette époque. J’allais travailler, j’avaler du doliprane pour faire passer la douleur et voilà. Sauf qu’un matin, je fais mon open (ouverture du resto) tranquillement, mais la douleur était beaucoup plus forte que d’habitude. C’est mon manager, qui m’a renvoyé chez moi, en me disant d’aller chez le docteur et de pas revenir travailler tant que je n’avais pas vu un docteur.

Illustration de @newyorkendometriosis

Donc le jour même, je vais chez le docteur, on parle je lui explique que je suis constipé depuis 2 semaines, que je n’ai plus d’appétit, que je me tords de douleur. Il pense que c’est l’appendicite, il me fait un mot pour les urgences et m’envoie donc aux urgences. J’arrive aux urgences, les médecins m’examinent, je te passe le moment où j’ai pleuré ma mère pendant la prise de sang (c’est ma phobie), je passe un scanner et là on voit : UN PUTAIN DE KYSTE DE 7/8cm (la taille du balle de tennis pour te faire une idée) sur mon ovaire droit. Pour te dire, il était tellement gros (à savoir qu’un ovaire fait environ 3 à 5 cm de hauteur, 2 cm de largeur) qu’il appuyait sur mon intestin. Les urgentistes m’ont pris un rendez-vous avec un gastro-entérologue pour retrier le kyste. Mais lui ne peut pas m’opérer car le kyste est accroché à mon ovaire, donc il me dirige vers une gynécologue. Et là tout est allé très vite : rendez-vous en urgence à 10h45 chez la gynécologue, elle m’annonce qu’elle m’opère à 19 h, 11h30 je suis avec l’anesthésiste, 12h00 je suis dans ma chambre en attendant l’opération.

Illustration de @mayfaitdesgribouillis

Et après ça a été la galère, la gynécologue qui m’a opéré ne m’écouter pas et disait que c’était dans ma tête.Ensuite, j’ai vu d’autres gynécologue, avec tous des explications plus farfelues qu’autre chose « c’est psychologique, faut voir un psy », « non ce n’est pas gynécologique, votre problème c’est digestif » et ma préférée « faut arrêter d’écouter les nanas frustrées sur les réseaux sociaux ». C’est finalement, mon médecin traitant qui me fera passer un IRM. Et là on découvrira 6 endométriomes d’environ 2/3 cm (kyste ovarien formé d’endomètre) sur mes ovaires : 4 sur l’ovaire droit et 2 sur le gauche.

Le diagnostic, est long, mais long. Même si j’ai eu de « la chance » d’être diagnostiqué en 5 ans environ. Le diagnostic est un véritable parcours du combattant. En tout cas les miens, j’ai dû voir 6 ou 7 gynécologues, avant de rencontrer LE docteur parfait. Il m’écoute, et m’explique très bien ce que je ne comprends pas. J’ai beaucoup de chance.

Je ne ferais pas de partie sur le traitement de l’endométriose, car il existe autant de traitement qu’il n’y a de personne atteinte. Comme dit précédemment, l’endo touche plusieurs organes, et peut avoir plusieurs formes donc chaque traitement sera adapté à chacune.

En attendant, prend soin de toi Georgette !


2 commentaires sur “Ma coloc avec Endométriose (partie 2)

  1. C’est dingue que tu sois tombée sur autant de gynécologues incompétents. Ce n’est pas normal d’avoir des discours pareils pour quelque chose d’aussi douloureux. Heureusement que tu avais ton médecin traitant et que tu as trouvé un bon gynécologue 😅

    Aimé par 1 personne

    1. Malheureusement, l’endo est une maladie peut connue et certains médecins pensent que l’ont sur joue notre douleur pour attirer l’attention! Si mon chéri & mon médecin traitant aurait pas insisté j’aurais abandonné et je me serais limite culpabiliser d’avoir osé parlé..

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s